Cliquez sur l'oeuvre
pour découvrir les projets spéciaux


PROJET "L'OUBLI"

"Pour le jour où nous aurons oublié…"

Œuvre réalisée pour une exposition à la Galerie La Nef, Québec, automne 2007.
Cette œuvre propose une réflexion sur ce qui est essentiel. Se rappeler de ce qui est important, vraiment important pour chacun d'entre nous.

12" X 26,5" X 4"
Bois, verre, métal, et matériaux divers.
2007.




Projet d'exposition

Les couleurs fortuites <

Pourquoi ces couleurs ?
Chaque ensemble se compose de plusieurs " torchons" utilisés lors de mon travail en peinture depuis les 3 dernières années. Tous ont une forme rectangulaire ou carrée.
Je travaille avec ces torchons depuis presque 25 ans pour étaler la couleur dans mes tableaux au lieux d'utiliser des pinceaux. Les torchons utilisés dans ce projet sont ceux des dernières 3 années.
Les couleurs sur les torchons sont purement accidentelles et involontaires, fortuites. C'est l'accumulation qui finalement donne cet aspect aux torchons, ceux-ci étant réutilisés à plusieurs reprises. C'est donc le hasard qui a créé ou mis ces couleurs sur les torchons.

Description:
3 éléments au mur, dimensions d'un drap de lit double, chaque partie fixée au mur avec des épingles.
1 élément au plancher de 140cm X210 X 90cm de haut.
Celui suspendu est constitué de morceaux de tissus organisés comme une cage au ras du sol et suspendu par des fils d'acier. Un éclairage intérieur sera installé (lit à baldaquin fermé).

Pourquoi le lit?
Ces torchons proviennent de draps de lits déchirés. Ces draps proviennent de l'hôtel de mon père. Quand les draps des chambres de l'hôtel étaient trop usés, il m'en donnait pour mon travail. Les torchons présentés sont les 3 derniers draps que j'ai utilisés et les derniers que je possède. Parce que ce sont les derniers ils ont pour moi une symbolique importante. Je viens d'une famille d'hôteliers. J'ai passé des années à y travailler l'été. Cela faisait partie de mon quotidien. Dans les hôtels, l'habitude veut que l'on prépare le lit pour le visiteur en l'entrouvrant, c'est-à-dire en repliant le coin des draps pour ouvrir le lit, comme en attente.... Cet acte reflète aussi l'absence de la personne. Je reconstitue la forme du drap ouvert, en attente, dans l'ensemble suspendu, je veux recréer l'intimité du lit en organisant ces morceaux autour de la lumière, c'est à dire comme un lit à baldaquin, une alcôve fermée.

LE LIT (réflexions)
Le lit est le témoin de tous les événements de la vie humaine.
Le lit est une sorte de navire aveugle, où viennent les oiseaux de l'imaginaire; protecteur et douillet, le lit (nid, berceau) accueille le nouveau-né.
C'est le lieu du prélude au sommeil, temple de l'amour, lieu où on dévoile sa nudité.
Lieu de paresse, de délassement, de repos, lieu du rêve.
Il peut devenir un piège et exposer l'absence, absence de l'être aimé : la solitude, l'attente.
Il peut devenir le lieu des rendez-vous clandestins, impersonnel, neutre ou érotique... sensuel.
On y jour, y mange, le quitte parfois, souvent à regret. Lieu de naissance et de mort.

 

Oeuvres
ERRANCE - PAYSAGES URBAINS
BLANCS
CHRONIQUES ET FRAGMENTS
CHEMIN DES SILENCES
MOUVANCE
BIENNALE DU LIN
SILENCES,MURMURES ET CRIS
ESPACES PRESSENTIS
DEMEURES éPHéMèRES (NIDS)
SéRIE DES MURS
JARDINS...LIEUX DE CULTURES
PROJETS SPéCIAUX

| Biographie | Collections | Contact | Médiagraphie | Boutique |
| Accueil | Oeuvres | Art Public | Photographies | Art Nature | Écrits |
 
Tous droits réservés © Odette Théberge